Formation optique d’une image

–> 2 images interpénètrent dans le microscope

1) l’objectif projette une image amplifiée de d ’objet éclairé en un endroit précis du tube. Cette image n ’est pas intercepté par un écran mais est formée par une image du tube intermédiaire.

2) cette image est observée avec un oculaire (éventuellement grossie) qui permet la projection sur la rétine de l ’œil.

Trajet des rayons d’éclairage (a):

Tout  près et derrière la source de lumière S se trouve le collecteur, qui le plus souvent fait corps avec la source de lumière. Le collecteur reproduit la source de lumière S dans le plan focal avant S’ du condenseur. Dans ce plan se trouve également le diaphragme d’ouverture. La source de lumière est reproduite ensuite par le condenseur et l’objectif dans le plan focal arrière S’’ de l’oculaire. La pupille de l’œil de l’observateur se trouve à cet endroit. Les plans S, S ‘, S’’ et S’’’ sont dits optiquement conjugués, parce que chacun est une image optique du précédent. 

Trajet des rayons de formation des images (b): 

Le diaphragme d’ouverture O limite l’ouverture du collecteur. Ce diaphragme est reproduit par le condenseur dans la préparation en O’. L’objectif projette dans le plan de l’image intermédiaire une image agrandie de la préparation et du diaphragme de champ L’’, qui est observée encore agrandie à travers l’oculaire. La troisième image L’’’ du diaphragme de champ et de la préparation se produit sur la rétine de l’œil. Nous avons ainsi deux groupes de plans optiquement conjugués, donc des trajets de rayon entremêlés.

Mais les diaphragmes S’ et L remplissent d’autres fonctions. Le diaphragme d’ouverture permet de diaphragmer l’image de la source de lumière. Il dirige ainsi, dans le plan focal arrière de l’objectif, le faisceau de rayons de diamètre convenable. Le réglage du diaphragme d’ouverture permet d’élargir ou de resserrer les cônes de rayons partant des différents points de l’objet. Le diaphragme de champ modifie la section du faisceau dans le plan de l’objet. Il doit être ouvert juste assez pour éclairer le champ-objet, et pas plus.