Adhésion Cellulaire

Les cellules de l’organismes adhérent les unes aux autres ainsi qu’à la matrice extracellulaire qui les entoure.
Les molécules adhésives forment cinq superfamilles, parmi lesquelles on compte les cadhérines, les sélectines, les immunoglobulines et les intégrines. Les intégrines sont des structures adhésives spécialisées (adhésion focale et complexes focaux) régulées par le cytosquelette. Elles établissent les contacts entre les cellules et la matrice extracellulaire. Composés de plusieurs domaines, ces récepteurs peuvent être activés à la surface cellulaire soit par interaction directe avec leurs ligands, soit par signalisation induite par les facteurs de croissance ou des ajouts chimiotactiques. Lorsqu ’il est occupé par un ligand spécifique, le récepteur s ’active en changeant la disposition de ses éléments ; il présente des déterminants antigéniques reconnus par des anticorps spécifiques de l ’état activé. A l’intérieur des cellules, les protéines du cytosquelette qui relient les intégrines aux filaments d’actine sont directement associées à des enzymes de type kinases ou phosphatases et à de nombreuses protéines adaptatrices.

Adhésion Cellulaire