Retour de fluorescence

Fibroblaste marqué au 5-6CFDA. 
J.R. Stines – D.Dumas

La technique de gap-FRAP mise en oeuvre au Laboratoire utilise une sonde spécifique dérivée de la fluoresceine, le 5.6CFDA (5.6 carboxyfluorescein diacetate). 
Après avoir subi une hydrolyse par des enzymes estérases aspécifiques, le 5.6CFDA devient fluorescent et hydrophile (carboxyfluoresceine) . 
La sonde marque alors le cytoplasme des cellules. Sa masse molaire de 460.4 Da et son caractère hydrophile lui permet de  diffuser préférentiellement à travers les jonctions communicantes. La cinétique de FRAP permet ainsi de mettre en évidence le nombre et la fonctionnalité des jonctions communicantes.

FRAP Principe, recouvrement de fluorescence après photoblanchiment